UN INSECTE : L'ABEILLE

 

Page d'accueil

 

La classification de l’abeille


la classification de l'abeilleL’abeille mellifère, Apis mellifera, appartient à l’embranchement des Arthropodes, à la classe des Insecte, à la sous classe des Ptérygotes, à l’ordre des Hyménoptères.


L’embranchement des Arthropodes inclut les animaux pourvus de pattes locomotrices articulés, ayant un corps enveloppé dans un squelette externe de chitine, et dont le développement se fait par mues successives.


Les Insectes sont des arthropodes qui possèdent trois paires de pattes, généralement deux paires d’ailes, et une respiration trachéenne.


L’ordre des Hyménoptères est caractérisé par quatre ailes membraneuses. L’aile postérieure est plus petite que l’antérieur et est couplée avec celle-ci par des crochets. Ils ont aussi des pièces buccales de type broyeur-lécheur, une métamorphose complète lors du passage de l’état larvaire à celui d’adulte, et un dimorphisme sexuel accentué.

 

l'abeille au sein des arthropodes

 

La morphologie de l’abeille


la morphologie de l'abeille

 

Le corps de l’abeille est divisé en trois parties :


La tête


On distingue deux gros yeux constitués de plusieurs milliers de facettes appelées "ommatides", trois mille chez les ouvrières, six à sept mille chez les faux-bourdons. L'œil est sensible à l'ultra violet, mais pas au rouge qui est perçu comme du noir. Les yeux composés servent à voir de loin. Pour voir de près, l'abeille utilise ses trois yeux simples (ocelles) placés sur le sommet de sa tête.


Les antennes sont deux filaments insérés entre les ocelles et l'appareil buccal, elles jouent un rôle capital : orientables, elles permettent d'évaluer la température. Elles permettent de détecter les odeurs et l'humidité.


La bouche possède de puissantes mandibules et une petite trompe. A l'intérieur de la tête, on trouve également les organes vitaux essentiels comme par exemple les glandes avec lesquelles la reine secrète la "phéromone", substance qui garde la famille unie et incite les ouvrières à produire la gelée royale.


Le thoraxun appendice spécialisé dans la récolte de pollen


Il est formé de trois anneaux fusionnés qui portent chacun une paire de pattes et deux paires d’ailes membraneuses. Les pattes antérieures se prolongent par deux crochets et par un organe adhésif, qui permet aux insectes de  s’accrocher à n’importe qu’elle surface. Les pattes avants sont munies de peignes en poils courts et rigides que l’abeille utilise pour nettoyer ses antennes. Les pattes postérieures sont aménagées en « corbeilles » qui servent à la récolte et le transport du pollen.

 

Une paire de petits orifices destinés à la respiration se trouve sur la partie ventrale.


L’abdomen


L’abdomen est formé de sept segments dont six sont visibles. Ils sont composés d’une plaque dorsale et ventrale rigides, reliées par une lame chitineuse souple. Les stigmates servant à l’expiration se situent sous les segments : un à six, et les glandes cirières apparaissent sous les trois derniers segments.


Le dernier segment porte un aiguillon venimeux appelé dard.

 

LE DAUPHIN ET LA COMMUNICATION SONORE

 LA VIE DES ABEILLES

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

__BM__